MÉDECINE GENERALISTE ET PSYCHANALYSE

ENTRÉE GRATUITE aux Médecins.

Quel partenariat possible afin de rendre compte concrètement de la place que la psychanalyse peut tenir dans un espace public, de son apport dans le domaine de la prévention précoce « prévenante », quand il existe une vraie confiance entre les professionnels de la santé, sur un même territoire

  • PREAMBULE 
  • Quand aborder l’éventualité ou la nécessité d’une thérapie. Tout en restant sur le versant d’une proposition et non pas d’une injonction.

DIALOGUE ENTRE PSYCHANALYSTE ET MEDECINS.

Le 12 décembre de 13h30 à 15h.
Lieu : Safi 256 Rue des poilus, 83470 Saint-Maximin-la-Ste-Baume
Tél. : 0640295927
Parking Stade Lycée

CETTE INVITATION œuvre à la Co construction d’un partenariat en vue de :

– D’œuvrer pour démystifier la « dimension psy » en explicitant au mieux le rôle des « psys» et les soins psychiques.
– D’améliorer les échanges et la communication entre la médecine générale et la psychanalyse
– De sensibiliser aussi aux situations non exprimées (patients qui n’attirent pas l’attention)

Identifier avec son patient le bon moment pour commencer

Si réticence, ambivalence ou désaccord du patient

Laisser la personne s’exprimer encore.

Accompagner la réflexion / revenir sur des éléments de discussion de l’étape précédente.

Proposer au patient d’y réfléchir (étape suivante). Eventuellement proposer de reprendre cette discussion ultérieurement.

Prendre le temps

Dire que l’on comprend que ce soutien n’est pas souhaité, même si l’on pense que cela pourrait être aidant

ne pas presser et proposer d’en reparler

• Le refus est possible et doit être accepté tout en précisant que le « psy » reste disponible. Ce refus ne doit jamais être considéré comme définitif.

Parfois, il faudra passer outreSi la souffrance du patient est très importante (retentissement sur le sommeil, l’alimentation, l’état général, qualité de vie et/ou déroulement du soin…)

Si elle est sous tendue par un trouble psychiatrique (ex dépression avec extériorisation d’une idéation suicidaire) 


La fatigue de vivre où le souffle qui manque à l’être.

Pour confirmer votre présence à ce dialogue : SMS de confirmation au 0640295927. 

JOELLE LANTERI PSYCHANALYSTE
TRAVERSE DU DEFFEND, 83470 Saint-Maximin-La-Ste-Baume